✔ Tout savoir sur les bottes d’équitation en cuir !

La pratique de l’équitation nécessite un équipement spécifique pour monter en sécurité.

Le casque est le premier achat a effectuer, car il doit être adapté à votre morphologie de tête et surtout bien vous protéger.

Ensuite, vous pouvez acquérir un pantalon d’équitation, car monter en jean est loin d’être agréable. Après le pantalon, il vous faut réfléchir aux chaussants le plus adapté à votre pratique.

✔ Boots, bottines, chaps, bottes, … comment choisir ?

Pour monter à cheval, vous devez être bien chaussés pour vous protéger et monter en sécurité.
Il faut savoir que le chaussant que vous choisirez doit posséder une hauteur de talon, d’environ 1 cm.
Le talon permettra à votre pied de ne pas se coincer dans l’étrier et évitera les accidents.
Donc, ne montez pas à cheval en baskets ou équipez-vous d’étriers à coque qui éviteront à vos pieds de rester bloquer dans l’étrier.

Le panel de chaussants en équitation est large. Il va dépendre de votre pratique.
Je vous propose donc d’étudier ensemble les choix possibles.

Commençons avec les boots et mini-chaps.

Elles font parties de l’équipement de base du cavalier. En effet, que vous soyez cavalier débutant ou cavalière confirmée, chacun trouvera la paire de boots et la paire de chaps adaptées à sa morphologie et à sa pratique. Je conseille aux parents dont les enfants débutent l’équitation en club, de chausser leurs petits avec une paire de boots en caoutchouc et des mini-chaps en alcantara. La boots en caoutchouc demande aucun entretien particulier, uniquement un coup d’éponge à l’eau clair quand elles sont sales. Les chaps en alcantara passent même en machine à 30 degrés. L’ensemble est facile à enfiler pour un enfant et le budget est compris entre 50€ et 60€ suivant les pointures.

Pour des cavaliers assidus qui recherchent un équipement pratique, je conseille des boots en cuir avec des mini-chaps en cuir également.
L’avantage de cet ensemble est que vous avez le confort du cuir avec la possibilité de porter la boots seule, que vous pourrez porter à la campagne ou à la ville, selon le type de boots choisies. Pour un ensemble de qualité, ayant un bon rapport qualité-prix, il vous faudra compter un budget compris entre 125€ et 150€. Pour les cavaliers montants tous les jours, je conseille d’opter pour une paire de boots de la gamme Charles de Nevel ou Tucci avec des chaps de chez Dy’on, dont les fermetures-éclairs sont garanties à vie.

Vous avez peut-être déjà opté pour un équipement boots et chaps et vous souhaitez sauter le pas et monter en bottes, car vous entendez autour de vous que les sensations sont meilleures et que vos jambes seront plus fixes. A 95% des cas, c’est exact mais tout dépend de la paire de bottes choisies. En effet, il y a bottes et il y a bottes d’équitation, … et le confort et la technicité ne sont pas les mêmes. Passons-les en revue.

L’éventail de bottes que proposent les fabricants comprend :

- Les bottes en caoutchouc :
ce sont des modèles très basiques, pas ajustés qui sont très bien pour les cavaliers débutants qui veulent peu investir avant d’être certains d’accrocher à la discipline.

- Les bottes en synthétique :
ces modèles sont peu onéreux, aux alentours des 60 à 70€ pour les premiers modèles. Ils sont parfaits pour des enfants en pleine croissance, qui montent une à deux fois par semaine et qui veulent absolument des bottes, mais elles n’ont rien de technique. Le design est généralement grossier et les matières ne sont pas respirantes.

- Les bottes en cuir et synthétique (bi-matière) :
cette gamme de bottes est idéale pour les enfants et adultes qui souhaitent s’équiper de bottes d’équitation avec un peu de technicité, mais à un budget abordable. Dans cette catégorie, nous pouvons citer les bottes Novara et Pratoni de chez Privilège Equitation. Elles sont en cuir sur l’extérieur et doublées de néoprène. Leur coupe est ajustée pour épouser la jambe des cavaliers et apporter de bonnes sensations. Elles ne seront toutefois pas suffisamment résistantes pour des cavaliers montants quotidiennement.

- Les bottes 100% cuir :
le graal ! Un cavalier qui possède des bottes en cuir ne repassent jamais ou très rarement sur des boots et chaps. Les bottes en cuir font corps avec vos jambes et vous permettent de vous sentir plus proche de votre cheval. Le contact à la jambe est donc plus précis, les jambes sont plus fixes, c’est le bonheur pour les cavaliers et cavalières

Notons tout de même que certaines disciplines ont des chaussants plus spécifiques.

En dressage pur, les cavalières portent des bottes dont la fermeture se ferme sur le devant et dont le cuir est plus rigide, car les actions de jambes se doivent discrètes. Les cavaliers western sont chaussés avec des bottes plus courtes, qui arrivent environ à mi-mollet, avec un bout pointu et légèrement remonté. Elles sont appelées « santiag » et sont utilisées par les cow-boys, qui les portent avec un jean. La monte western est décontractée.

En équitation, on parle aussi de bottes d’écurie. Mais qui sont-elles et quand les porter ? Tout d’abord, il faut savoir que les bottes d’équitation en cuir ou simili-cuir doivent être portées uniquement pour monter, car sinon, vous allez les abîmer très vite. C’est pourquoi, il existe des bottes d’écurie.

Elles sont utilisées pour s’occuper des chevaux lorsque nous sommes à pieds, c’est à dire pour faire le pansage, sortir son cheval au pré, le longer, … Elles sont pratiques car s’enfilent facilement et rapidement, les semelles sont épaisses pour isoler du froid, et elles sont souvent waterproof pour pouvoir être portées lorsqu’il pleut ou que les terrains sont humides. Les modèles les plus chics sont en cuir gras, avec des inserts de nubuck ou daim, mais ils existent également des modèles en caoutchouc qui permettent un nettoyage très rapide directement au jet d’eau.

Pour la période automne-hiver, vous pouvez opter pour des bottes d’écurie en version bottes fourrées, c’est-à-dire avec une doublure en mouton véritable ou synthétique, qui vous permettra de conserver vos pieds au chaud. Il existe également des boots fourrées que vous pourrez porter avec votre paire de chaps pour les journées très froides.

Voici donc un état de la collection de chaussures d’équitation que vous pouvez retrouver dans l’équipement du cavalier. Les bottes d’équitation sont toutefois le chaussant qui apporte le plus de technicité et de confort à cheval, c’est pourquoi, je vous propose de voir ensemble la composition d’une paire de bottes d’équitation.

✔ Botte d’équitation en cuir : comment se compose-t-elle ?

Elles sont composées d’une semelle en caoutchouc ou en cuir pour les modèles les plus hauts de gamme. La semelle est assez fine et possède un petit talon d’environ 1 centimètre. Elles possèdent généralement des semelles intérieures qui sont amovibles et qui permettent de gagner une demi-pointure suivant les modèles. Il existe également des bottes avec une semelle crantée. Elles sont destinées aux cavaliers de randonnée qui peuvent avoir besoin de mettre pied à terre et traverser des zones humides ou boueuses à côté de leur cheval.

Les bottes en cuir existent en cuir lisse ou en cuir grainé. Le cuir lisse est plus chic que le cuir grainé, mais cela dépend des goûts de chacun. Le cuir doit être souple pour venir épouser les jambes du cavalier, et c’est le cuir de veau ou de vachette qui remplissent ces qualités.

Les bottes cavalières sont hautes, c’est-à-dire qu’elles arrivent en dessous du pli de genou pour venir protéger la jambe du cavalier des frottements et lui assurer un bon maintien. Elles s’enfilent grâce à une fermeture-éclair présente tout le long de la tige de la botte, ce qui permet de les chausser facilement. En grande majorité, vous trouverez un élastique de 1.5 à 2 centimètres de largeur qui borde les zips. Cette bande élastique permet de mouler la jambe du cavalier, en lui donnant toutefois une peu d’aisance.

Le pied de la botte peut posséder des lacets ou non. Les lacets sont surtout esthétiques. Les modèles sans lacet sont en grande majorité pour homme, car plus sobres. Les cavalières préfèrent généralement les bottes à lacets car elles sont plus élégantes. A noter également que les bottes peuvent être à bout rond ou à bout pointu selon les modèles.

Il faut savoir qu’il y a encore une vingtaine d’année, les bottes ne possédaient pas de fermeture. Il était parfois même difficile de les enfiler et surtout de les retirer. Mais avec l’évolution des matières, de la technicité, les bottes sont devenues de vrais chaussons que les cavaliers portent avec plaisir.

Mais attention, pour que porter vos bottes soit un plaisir, il faut qu’elles soient à la bonne taille. Je vous propose de vous livrer quelques conseils pour faire ne pas faire d’erreur dans l’achat de vos bottes.

✔ Ne vous trompez pas sur la taille de vos bottes

L’achat d’une paire de bottes d’équitation pour pratiquer le CSO, le dressage, … est un achat technique.
Je vous conseille sincèrement de vous rapprocher de professionnels pour faire cette acquisition afin d’être conseillé.

Tout d’abord, il est important d’être en tenue d’équitation, avec pantalons et chaussettes. Idéalement une culotte d’équitation que vous portez habituellement avec le bas en lycra pour ne pas ajouter d’épaisseur inutile au niveau de la cheville. Pour les chaussettes, équipez-vous de chaussettes à bottes. Ce sont des chaussettes dont la matière est plus fine au niveau de la partie haute des chaussettes qui ressemblent à des collants. Les chaussettes en lycra de chez Kingsland sont parfaites pour les bottes.

Ensuite, il vous faut vous munir d’un mètre souple et idéalement vous faire aider d’une tiers personne pour prendre vos mesures. Il vous faut connaître la mesure de votre mollet. Pour cela, mettez-vous en chaussettes, debout, et demander à votre aide de mesurer le tour de votre mollet à l’endroit le plus fort. Ensuite, il faut mesurer votre hauteur de tige, autrement dit, la hauteur du sol au pli de votre genou. Cette mesure se prend sur l’arrière de la jambe. Si vous avez un doute sur l’endroit de votre pli de genou, vous pouvez vous assoir sur une chaise et mettre vos jambes à 90° degrés. La personne pourra ainsi facilement savoir où arrêter la mesure.

Votre tour de mollet et votre hauteur de tige connus, ajoutez votre poiture, et vous avez les trois mesures principales pour ensuite vous référer aux tableaux de mesures fournis par les fabricants de bottes. Ces tableaux de mesures vont vous permettre de faire votre choix final en termes de tailles. Il est important de vous rapprocher au maximum des mesures que vous avez relevé, pour minimiser le risque d’erreur.

Lorsque vous procédez à l’essayage de vos bottes, il est important d’être en tenue d’équitation et de prendre le temps de faire l’essayage au calme. Evitez de faire cela 5 minutes avant le début de votre cours d’équitation.

Lors de l’essayage, vous allez vite vous rendre compte si la pointure vous correspond. Ensuite, lorsque vous enfilez les bottes et que vous les fermez, il faut sentir une légère résistance de l’élastique situé le long de la fermeture. Cela est très important, car si vous fermez les bottes trop facilement, avec le temps, elles vont se détendre et vont faire de mauvais plis. Malheureusement, cela peut vite devenir désagréable.

Concernant la hauteur de bottes, les bottes doivent arriver environ un centimètre en dessous votre pli de genou. Si vous sentez qu’elles remontent dans le pli du genou, cela signifie qu’elles sont trop hautes. A l’inverse, si elles vous arrivent à mi-mollet, cela signifie qu’elles sont trop courtes. Il faut également avoir à l’esprit que les bottes perdent 1 à 1.5 cm de hauteur du fait que nous ayons les talons vers le bas à cheval. Donc, si à l’essayage, vous sentez une légère gêne dans le pli du genou, pensez que d’ici deux à trois heures à cheval, elles seront descendues et elles ne vous gêneront plus.

Parfois, on peut rencontrer des difficultés à trouver des bottes cavalières à sa taille, car le combo pointure/mollet/hauteur de tige ne fonctionne pas. Dans ces cas précis, il faut se tourner vers des marques comme Tucci, Sergio Grassio, … qui proposent la fabrication de bottes sur mesure.

✔ Bottes sur-mesure : un panel de personnalisation pour répondre à tous les besoins et envies !

Faire le choix du sur-mesure, c’est s’assurer d’avoir des bottes parfaitement ajustées et qui vous ressemblent. La gamme de bottes sur-mesure comprend deux types de bottes.

Les bottes qui possèdent une bande élastique le long de la glissière pour apporter un peu d’aisance aux cavaliers, surtout s’il a tendance à varier au niveau de son poids. Et les bottes sans élastiques, qui sont la copie conforme de votre jambe. Elles sont plus esthétiques et nécessitent davantage d’heures de monte pour les faire. Dans ces deux cas, les bottes sur-mesure doivent toutefois galber votre jambe pour vous apporter toute leur technicité.

Les fabricants comme Tucci, Cavallo proposent également une gamme de personnalisation très étoffée. Vous pourrez créer la paire qui vous ressemblent ! Pour les femmes, les marques proposent d’ajouter des tops en croco ou en python, ou des liserés en cuir shinny ou verni. Si vous aimez les couleurs, Tucci proposent la fabrication de bottes en cuir bleu, rouge ou encore camel pour apporter de la fantaisie dans votre équipement.

Pour la fabrication de bottes sur-mesure, comptez un délai compris entre 8 à 10 semaines et un budget minimum 600€.

Et bien entendu, le cuir demande de l’entretien, donc pensez à entretenir très régulièrement vos boots, chaps et bottes, avec du savon glycériné et un peu de cirage.

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant
Product added to wishlist
Product added to compare.